Par Philippe Pradal, Maire de Nice & Christian Estrosi, Président de la Métropole Nice Côte d’Azur, Président de la Région Provence Alpes Côte d’Azur

Quand le Professeur Pierre Dellamonica, Eva Piccon, CEO du groupe Adkimist et SANOFI se « liguent » pour leur présenter un projet soutenu, d’une part, par l’Alliance du Cœur et, d’autre part, EIT Health, il semble difficile au Maire de Nice et au Président de la Métropole Nice Côte d’Azur de ne pas tendre l’oreille, de ne pas faire preuve d’intérêt…
Bref, nous n’avons pas grand mérite à avoir été sensibles à la démarche ProtectUrHeart. La santé connectée, dont ce projet est un véritable porte-drapeau, est au cœur de la stratégie de la Ville de Nice et de la Métropole Nice Côte d’Azur à travers la Cité Européenne de la Santé qui nait à l’est de la ville et dont le 27 Delvalle est le premier maillon.
Le plus compliqué, en fait, aura été de fonctionner sur le mode « start up », tant les délais pour porter ProtectUrHeart sur les fonts baptismaux étaient réduits. Mais à niçois rien d’impossible et, grâce à la mobilisation des services et avec la complicité de notre ami Olivier Guérin, adjoint au maire délégué à la santé, nous y sommes parvenus, prouvant ainsi que, quand il est question de santé publique, rien ne saurait nous arrêter.
Nous sommes donc ravis et fiers que, du 10 au 12 novembre prochains, sur la Place Masséna, face au village du Marathon des Alpes-Maritimes, les azuréens et leurs visiteurs puissent participer à une première mondiale en matière de santé publique connectée.
Nous sommes certains qu’un jour, pas si lointain, on dira partout que l’aventure « ProtectUrHeart » a commencé à Nice… Et nous ne cacherons pas notre fierté d’avoir vu notre ville écrire la première page d’une très belle histoire.